Olivier Papegnies

Olivier Papegnies

Né en 1970 en Belgique, Olivier Papegnies devient photographe en 1997 après avoir fait des études de photographie, cinéma et vidéo en Belgique. Basé à Bruxelles, ses reportages sont publiés dans la presse belge et internationale. En 2015, il choisi de collaborer essentiellement avec différentes ONG tels que Médecins du Monde, Médecins Sans frontières, Plan International, Amnesty International,…

Il a reçu le Prix Spécial du Jury au festival du Scoop et du Journalisme à Angers pour son travail sur l’Agent Orange au Vietnam “Apocaplypse Children”, le prix européen “Lorenzo Natali” en 2009 pour son reportage “Bophal, 25 ans après”, le prix Belfius en 2010 de la meilleure photographie de presse en Belgique, le NPPA en 2011 pour son reportage sur le tremblement de terre en Haïti et reçoit une bourse du « Fonds pour le journalisme » pour réaliser un travail sur l’amour et le handicap mental en Belgique. Il remporte le Prix du journalisme du Parlement Wallonie-Bruxelles en 2012 pour ce travail intitulé “Fous d’Amour”.

En 2016, il reçoit une bourse du “Fonds pour le journalisme” afin de réaliser une enquête sur les chrétiens du Liban.

En 2017, il reçoit à nouveau une bourse du “Fonds pour le journalisme” pour enquêter sur les groupes d’autodéfense, les Koglweogo au Burkina Faso.

En 2018, il est primé au Festival international de photojournalisme à Perpignan « Visa pour l’image », il reçoit le Visa d’or de la presse numérique pour son reportage « Koglweogo, miroir d’une faillite d’Etat ».

En 2019, il reçoit le deuxième prix dans la catégorie ONG au Festival della Fotografia Etica en Italie pour son travail sur les grossesses non désirées en Côte d’Ivoire.

En 2020, Il reçoit un World Press Photo dans la catégorie Sport Stories pour son travail sur le football féminin « Les Gazelles de Gouandé » au Bénin.


Aux côtés des gardes forestiers de Bièvre

C’est un métier d’arbres en coupe et de réensemencements, de Glock au ceinturon et de passion partagée, d’équilibre délicat, surtout, entre économie et protection du vivant. Un métier où l’on compte en crises plutôt qu’en années. […]

N°23 / Été 2023

Oignies-en-Thiérache, un village convoité au coeur de la grande forêt

On l’appelait autrefois « le village des veuves », parce que les ouvriers du schiste y succombaient jeunes à la silicose. Oignies figure aujourd’hui dans le top 15 des communes les plus pauvres de Wallonie. C’est l’une des plus […]

N°23 / Été 2023

Rik Van Cauwelaert : « La Flandre n’a pas intérêt à avoir une Wallonie humiliée à sa porte »

Il a presque tout vu de la Belgique politique des dernières décennies. Le reste lui a été soufflé par la mémoire familiale. À 72 ans, Rik Van Cauwelaert, ancien rédacteur en chef de « Knack », […]

N°20 / Automne 2022

In memoriam, cinq vies ensevelies

Quarante et une personnes ont perdu la vie, les 14 et 15 juillet, dans l’affolement des eaux wallonnes. Pour leur rendre hommage, « Wilfried » publie le portrait de cinq d’entre elles, disparues dans les régions […]

N°17 / Automne 2021

Au fil de la Vesdre, dans la vallée naufragée

Wilfried a pris son sac à dos et chaussé ses nouvelles bottines. Il fallait quitter le chemin et avancer dans la broussaille pour distinguer un filet d’eau. C’est là-bas, dans une lande marécageuse, que l’on devait […]

N°17 / Automne 2021

Polo & Lulu, un couple au pouvoir à Tournai

Lui, c’est Paul-Olivier Delannois, dit Polo, bourgmestre de Tournai. Elle, c’est Ludivine Dedonder, dite Lulu, nouvelle ministre fédérale de la Défense. Un shérif et une maître des milices pour gouverner, entre storytelling sucré et socialisme trash. […]

N°13 / Automne 2020

Les vacances au camping, une tendance post-Covid

L’herbe faisait un demi-mètre de haut, l’intérieur prenait la poussière. Après deux mois de confinement, les propriétaires de caravane ont été autorisés à quitter la ville pour retrouver leur lopin de terre. On peut à nouveau […]

Wallonie, des collabos parmi nos grands-pères

La collaboration, une affaire flamande ? Wallonne aussi, mais ce morceau de notre passé a disparu. Un tabou ou un désintérêt à l’origine d’un long silence qui commence à peine à se dissiper. C’est l’histoire de […]

Robert Waseige : « Il ne fallait pas s’appeler Sherlok Holmes pour comprendre que j’étais du côté des travailleurs »

Il reste, à 78 ans, une figure historique du football belge à la langue bien pendue. Que ce soit sur le fanatisme des supporters les plus allumés, les appels du pied de certains partis, la politique […]

François De Smet: « La frustration érotique deviendra un enjeu politique redoutable »

Ancien cabinettard auprès d’Hervé Hasquin et ex-directeur de Myria, le philosophe François De Smet ne pardonne pas au MR d’avoir pactisé avec la N-VA : « Il n’y a rien de moins libéral que de gouverner […]

Sven Mary : « À un moment, être détesté devient une victoire »

La mauvaise réputation s’agriffe à son crâne lisse, pendant qu’il défend truands et terroristes. Habitué à plaider des affaires difficiles et à défendre des personnalités controversées, Sven Mary est devenu l’avocat le plus médiatique de Belgique […]

Theo Francken: « Je ne ressens pas de culpabilité post-coloniale »

Est-ce sa façon de montrer qu’il est « en connexion » avec les gens ou un trait désormais irréfutable de sa personnalité: Theo Francken n’est pas un intellectuel. Avant notre rencontre, il a prévenu qu’il ne parlerait de […]

Theo Francken: « There is no place like home »

Il est l’homme politique le plus populaire de Flandre, peut-être bien de Belgique, mais aussi l’un de ceux qui irritent le plus de monde – y compris dans son propre camp. Ses amis disent de lui […]

Hasan premier, la conquête de Verviers

Le Verviétois Hasan Aydin deviendra-t-il, en 2018, le premier bourgmestre musulman de Wallonie ? Dans une ville au nom internationalement lié au djihad, la partie n’est pas gagnée. Des mines de Waterschei à la finance luxembourgeoise en […]

Joël Taxi, le chauffeur de la N-VA

Quand Bart De Wever se déguise en panda, Joël Njengo enfile le même costume. Quand Jan Jambon doit se rendre sur les lieux des attentats, il prend le volant. Ce Camerounais de naissance conduit les états-majors […]

Gino Russo : « Je fonctionne avec les tripes et le cœur « 

Au temps de la marche blanche, Gino Russo a littéralement fait trembler l’État belge. Aujourd’hui, il se sent toujours en lutte mais c’est un combattant fatigué et ambivalent. Un potentiel candidat de la rupture qui hésite, […]

La fièvre du jeudi soir, politique de comptoir

Avec ses murs de velours rouge, ses banquettes de cuir et ses cartes postales épinglées derrière le comptoir, le Treurenberg ressemble à n’importe quel sombre bistro du pays. Qui aurait cru que cet endroit de perdition […]


Éditions précédentes
Hors-série 2023
Paroles de Belges
N°24
Au pays des dimanches noirs
N°23
Belgique Vagabonde
Newsletter

Le magazine qui raconte la Belgique par emails