Nathalie Skowronek : « L’obligation de mourir seul m’a rappelé Antigone »

Wilfried N°12 – Été 2020
mercredi 1 juillet, 2020

Plus ambitieux que le dîner idéal, plus excitant que le questionnaire de Proust : Wilfried propose à une personnalité de rêver son gouvernement idéal. Cet été, c’est Nathalie Skowronek qui s’y colle. L’auteure des romans « Karen et moi » et « La carte des regrets », lauréate  du prix de littérature 2020 de l’Union européenne, nous soumet un seize de base presque exclusivement féminin. Avec, quand même, un garçon, parce que bon, « il en faut bien un ».

L’Europe comme dans le « Baron Noir » ? « La population est prête à basculer »

Wilfried N°12 – Été 2020
mercredi 1 juillet, 2020

Sa série anticipe si bien la réalité que les conseillers de Macron déplacent désormais leurs pions en fonction de « Baron noir ». Éric Benzekri évoque plutôt un jeu dont certaines cartes sont déjà sur la table, face visible. À quoi ressemblent elles, les cartes distribuées en fin de pandémie ? À rien de très joli. Mais il est encore temps de réagir, signale le créateur de la série, ancien militant du PS, fils d’un ouvrier ayant réchappé à la rafle du Vel d’Hiv. « Baron noir » met en scène Kad Merad, maire socialiste de Dunkerque. La Panne est à quelques arrêts de bus. Ce décor pourrait être celui de Flémalle, La Louvière, voire Ostende. C’est une histoire française, mais c’est aussi le tableau de bord de la politique européenne d'aujourd'hui.

Els Moors et Carl Norac, deux poètes nationaux

Wilfried N° 10 Hiver 2020
mercredi 1 janvier, 2020

C’est au pied de la frontière que poussent les plumes rares. Elle est originaire de Poperinge, lui de Lens, dans le Hainaut. Elle a vécu et fait carrière aux Pays-Bas, lui en France. Elle vient de s’installer à Bruxelles; lui à Ostende. Deux lignes de vie toutes en pleins et déliés, curieusement parallèles, et qui se croisent enfin, à la faveur d’une nomination. En janvier 2020, Els Moors et Carl Norac se passeront le titre de Poète national de Belgique — « Dichter des Vaderlands », sans tambour ni trompette, mais avec une certitude: celle de l’absolue nécessité de la poésie pour mieux appréhender les contours du monde.

Miossec : « La Belgique a su garder ses mini-golfs, et ça, c’est total respect »

Wilfried N° 10 Hiver 2020
mercredi 1 janvier, 2020

Miossec n’a jamais cessé de sonder un climat politique qu'il décrit comme « anxiogène ». La Belgique ? Le chanteur breton connaît bien. Il a habité plusieurs mois à Bruxelles, ville aimée puis quittée néanmoins. Ce qui ne l’empêche pas de se sentir plus proche des Belges que des habitants du sud de la France.

Marisa Papen : « Qu’y a‑t-il de mal dans le corps nu ? »

Wilfried N°9 – Automne 2019
dimanche 1 septembre, 2019

Nudiste la plus célèbre de Flandre, Marisa Papen a fait la une du « Playboy » américain et affolé Instagram, avant que la plateforme ne ferme son compte, trop explicite au regard des standards admis. La jeune Limbourgeoise, 26 ans, se défend pourtant de n’être qu’une égérie. Elle conçoit le corps partout déshabillé, même dans les lieux saints et les rues bondées, comme une mission. Faussement ingénue, intégralement nue. Marisa dit tout et ne cache rien. Rencontre à découvert.

Lieve Joris : « Malgré tout, les Congolais n’ont pas perdu la capacité de nous aimer »

Wilfried N°9 – Automne 2019
dimanche 1 septembre, 2019

Le Congo fut longtemps le territoire littéraire de Lieve Joris. Depuis trente ans, ses récits de voyage composent une chambre d’échos contrastée à l’ère post-coloniale. Mais comme l’Ulysse d’Homère et la Mathilde de Brel, Lieve est revenue. Revenue à Neerpelt, bout du monde limbourgeois où l’écrivaine a grandi et à partir duquel elle a élaboré son dernier livre.

Baloji :  » La Belgique n’est pas un pays métissé »

Wilfried N°2 – Hiver 2018
lundi 1 janvier, 2018

Né à Lubumbashi, puis passé de Liège à Gand dans une étrange translation, Baloji aime rassembler plusieurs identités à la fois. Depuis 2007, le cofondateur de Starflam chante en solo loin de la course aux views et du diktat musical des 16-25 ans. Il suit avec zèle la politique étrangère, mais surtout les vicissitudes de la Belgique, où « il y a vraiment deux pays ». Son prochain album sortira en janvier 2018. Et après ? Il convoque Churchill : « Le succès c’est d’aller d’échec en échec avec le même enthousiasme. »