Theo Francken : « Je ne ressens pas de culpabilité post-coloniale »

Wilfried N°5 – Automne 2018
samedi 1 septembre, 2018

Est-ce sa façon de montrer qu'il est "en connexion" avec les gens ou un trait désormais irréfutable de sa personnalité: Theo Francken n'est pas un intellectuel. Avant notre rencontre, il a prévenu qu'il ne parlerait de rien d'autre que d'asile et d'immigration. Amateurs de poésie, de miel et de petites fleurs sauvages, passez votre chemin: la doctrine jaune et noire s'ingurgite sans détour.

Theo Francken : « There is no place like home »

Wilfried N°5 – Automne 2018
samedi 1 septembre, 2018

Il est l'homme politique le plus populaire de Flandre, peut-être bien de Belgique, mais aussi l'un de ceux qui irritent le plus de monde - y compris dans son propre camp. Ses amis disent de lui que c'est un type sympa et jovial, un gros fêtard amateur de deep house, un je-m'en-foutiste rigolard qui traîne dans le kop des supporters de l'OHL plutôt que dans les loges VIP du club. Ses ennemis le considèrent comme une ordure, un nazi, un pyromane, le pire secrétaire d'Etat de l'histoire de Belgique. Tous reconnaissent au moins une chose: l'ancien boxeur au look de para-commando aime cogner. Alors, Theo Francken, humain après tout?

Mathias Pley, le benjamin de Beauraing : « Plus tard, je serai bourgmestre »

Wilfried N°5 – Automne 2018
samedi 1 septembre, 2018

A 19 ans, il a failli se présenter aux élections communales de Beauraing, près de Dinant, avant de se retirer de sa liste, déçu par les petites querelles qui la minent. Qu'importe: le garçon compte bientôt écrire un livre politique, devenir bourgmestre en 2024 puis, s'il le sent bien, Premier ministre.

Alisson De Clercq, du Parlement aux massages tantriques

Wilfried N°5 – Automne 2018
samedi 1 septembre, 2018

Dans une autre vie, elle était députée fédérale PS. Tout Charleroi l’adoubait aux élections. Depuis peu, Alisson De Clercq prodigue des massages tantriques, une activité à visée spirituelle qui a pour particularité de se pratiquer sur un sujet entièrement nu. En l’occurrence, moi.

Filip Meirhaeghe, du VTT au maïorat

Wilfried N°4 – Été 2018
dimanche 1 juillet, 2018

Pour ceux que le nom de Filip Meirhaeghe laisse indifférent, Google est plein de ressources. L’homme apparaît tant dans les pages sportives de La Dernière Heure et de L’Équipe que sur le site Cumuleo. L’ancien champion du monde de VTT, médaillé d’argent à Sydney et suspendu pour dopage juste avant Athènes, se lance désormais dans la course maïorale dans la commune est-flandrienne de Maarkedal.

Guillaume Martin, le coureur Nietzschéen

Wilfried N°4 – Été 2018
dimanche 1 juillet, 2018

Leader de l’équipe cycliste belge Wanty- Groupe Gobert, diplômé en philosophie, auteur d’un mémoire sur Friedrich Nietzsche. À première vue, le descriptif accumule les contradictions. Non seulement parce que rien ne semble plus éloigné de la philosophie que le cyclisme moderne. Mais aussi parce que rien ne semble plus éloigné de la philosophie que l’équipe Wanty, incarnation d’une Wallonie entrepreneuriale aux antipodes de la pensée abstraite. Qu’importe, à 24 ans, Guillaume Martin s’apprête à prendre le départ de son deuxième Tour de France avec un objectif : défendre «l’intelligence du corps ».

Alexis Deswaef, l’épouvantail de la droite

Wilfried N°4 – Été 2018
dimanche 1 juillet, 2018

Theo Francken refuse de le rencontrer, Charles Michel lui doit au moins une franche colère et le commissaire Vandersmissen ne recommandera jamais son profil sur LinkedIn. Régulièrement indigné mais plutôt par les circonstances que par vocation, Alexis Deswaef n’a toutefois pas grand-chose d’une pasionaria d’extrême gauche. L’ex-président de la Ligue des droits de l’homme, qui vient de céder la place à Olivia Venet, est convaincu, comme beaucoup d’avocats, que tout se règle par le droit et que celui-ci ne s’use que lorsque le populisme s’assied dessus.

François Schreuer, le perspicace

Wilfried N°4 – Été 2018
dimanche 1 juillet, 2018

Il serait « l’homme le plus intelligent de Liège ». Le « De Wever liégeois », selon Jacky Morael. À 37 ans, François Schreuer se contente pourtant d’un mandat – certes remarqué – de conseiller communal, le seul de la liste Vega, qui se revendique écologiste et à gauche. Il hésite à rempiler en 2018, comme si un fil invisible s’acharnait à retenir celui qui s’est affirmé très tôt comme le jeune prodige d’Ecolo et de la FEF.

Bruno Venanzi, tellement Standard

Wilfried N°4 – Été 2018
dimanche 1 juillet, 2018

L’excès d’enthousiasme nuit-il au business ? Quand il accède à la présidence du Standard de Liège, le club qu’il aime viscéralement depuis ses plus jeunes années, Bruno Venanzi hoquète. Communication maladroite, manque de poigne, résultats poussifs... Surexcité par son nouveau jouet, le cofondateur de Lampiris ne parvient pas à piloter le matricule 16 comme autrefois sa PME rachetée depuis par Total. Jusqu’à ce que la fin de la saison 2018 lui donne raison, dans cette Cité ardente qui court après sa splendeur passée, de Willy Demeyer à Santiago Calatrava.

Liesbeth Homans, la Thatcher de l’Escaut

Wilfried N°4 – Été 2018
dimanche 1 juillet, 2018

Selon ses proches, c’est une femme agréable et chaleureuse, avec beaucoup d’humour, mais ses adversaires la considèrent plutôt comme une dure à cuire à la langue acérée et aux dents longues. Liesbeth Homans, super-ministre flamande et amie proche de Bart De Wever, ne laisse personne indifférent. « Je mène une politique sociale sans socialisme », affirme la politicienne anversoise dont la relation avec un leader socialiste a mis en émoi toute la Flandre. La « Thatcher de l’Escaut », vraiment ?