Avant que ça dérape

Après les best-sellers « Guerre et térébenthine » et « Le cœur converti », Stefan Hertmans conclut sa trilogie historique avec « De opgang » (L’ascension). Il y enquête sur la vie et l’âme noire de Willem Verhulst, délateur et SS tristement célèbre, qui envoya à la mort un nombre indéfini d’« éléments non assimilables ». Une fois de plus, le sujet du roman s’est présenté de lui-même à l’auteur : la maison que Verhulst occupa pendant la guerre, à Gand, n’était autre que celle où Hertmans passerait bien plus tard vingt années de son existence. Flânerie dans le quartier du Patershol en compagnie de l’écrivain, à la recherche du temps perdu et des redites de l’histoire.

..


Éditions précédentes
Hors-série 2023
Paroles de Belges
N°24
Au pays des dimanches noirs
N°23
Belgique Vagabonde
Newsletter

Le magazine qui raconte la Belgique par emails