Et désemparés, vouloir en découdre

L’écrivain liégeois Philippe Marczewski raconte une journée d’angoisse en bord de la Meuse. Et, dès le lendemain, tout ce qu’il y a eu de beau chez l’être humain.

L’écrivain liégeois Philippe Marczewski raconte une journée d’angoisse en bord de la Meuse. Et, dès le lendemain, tout ce qu’il y a eu de beau chez l’être humain.


Éditions précédentes
Hors-série 2023
Paroles de Belges
N°24
Au pays des dimanches noirs
N°23
Belgique Vagabonde
Newsletter

Le magazine qui raconte la Belgique par emails